Bille Holliday dirait : « Laughing at life ».

Je ne voulais pas m’exprimer plus que ça sur ce qui s’est passé hier soir à Paris. Après l’angoisse pour mes proches, le fait d’être rassurée assez rapidement de leur sécurité, le suivi frénétique des informations, l’incapacité à dormir… je me suis dit qu’il ne servait à rien pour moi de me lancer dans la toute aussi frénétique litanie de soutiens et d’engagements émus sur les réseaux. Je lui préfère le recueillement et une modeste peine silencieuse tournée vers les victimes et leur famille. Lire la suite

Ouvrir le bocal...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+
Email to someone
email

Réfléchir à ses achats : une quête au quotidien

Il n’y a pas si longtemps, je faisais un pseudo appel à la grève de la consommation. Chacun décidera de l’importance de cette grève, mais je reste convaincue, eu égard à mon parcours (partagé) depuis presque une année, que le seul moyen de se libérer de l’emprise du marketing, de l’incitation à la consommation et des entreprises nuisibles, c’est d’envisager n’importe quel achat comme un acte qui nous engage sur la durée (l’engagement fait peur, c’est bien connu). Lire la suite

Ouvrir le bocal...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+
Email to someone
email

Des courses Zéro Déchet en progrès

wpid-wp-1443962503787.jpeg

À mesure où je progresse dans mes perspectives nouvelles, je dois admettre éprouver une joie assez enfantine dans la réalisation de quelques pas en avant. Ce week-end a été marqué par deux moments qui m’ont fait sourire béatement. C’est très simple, ça n’a rien d’extravagant, c’est peut-être risible pour certains, mais, me concernant, ça m’a fait un bien fou.

Lire la suite

Ouvrir le bocal...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+
Email to someone
email

Grève de la consommation

buynothingdayJe n’ai jamais été une grande adepte du shopping. M’acheter des vêtements ? Une galère sans nom qui a tôt fait de me pomper l’air, et me rendre nerveuse au milieu des pipelettes qui se demandent si les paillettes sont plus avantageuses que les diamants (sans grâce ? Ni l’un ni l’autre). Faire les courses pour manger…. raaaah pitié ! Encore que cela tend à changer, surtout à mesure où je m’arrache du carcan supermarché pour préférer le marché et les petites boutiques. Bref… l’idée de faire une grève de la consommation, de finalement donner un certain sens à mon aversion naturelle pour le shopping, cela me paraît la suite logique à la démarche engagée en début d’année.

Lire la suite

Ouvrir le bocal...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+
Email to someone
email

Kondomania ou le petit traité du rangement ordonné

wpid-wp-1440503968972.jpegIl me faut l’avouer tout de suite : j’ai beaucoup de mal à finir le bouquin. Pour tout dire, je trouve l’engouement autour de ce bouquin un peu excessif. Ou alors c’est simplement que je n’y apprends rien de nouveau ou rien qui puisse révolutionner mon environnement en matière de rangement. Cependant, sa lecture demeure assez intéressant quand on entame une démarche globale visant à se détacher de la consommation à outrance et de l’excès en général. Lire la suite

Ouvrir le bocal...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+
Email to someone
email

Petit bilan salle de bain : la douche

Je sais, je sais. J’avais annoncé que la cuisine devait être mon chantier premier, mais j’ai assez rapidement constaté une chose : ça prend beaucoup plus de temps de changer ses habitudes dans cet espace que dans celui de la salle de bain. Non pas tant le fait de modifier certaines sales habitudes alimentaires que celui de mettre en place le compost quand on est une jeune maman en appartement. Déjà qu’il ouvre les poubelles classiques… Lire la suite

Ouvrir le bocal...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+
Email to someone
email